Bienvenue sur le site d'Esprits d'Entreprises
CANALCE, plate-forme de produits et services aux comités d'entreprises boucle un deuxième tour de table auprès de Banexi Ventures et CM-CIC. De quoi renforcer sa force de vente et envisager des implantations en Europe. Juin 2007

L'une des plus importantes levées de fonds du secteur Internet en 2007 concerne les comités d'entreprises. CanalCE, société spécialisée dans la vente en ligne de services et produits aux CE, a en effet réalisé un deuxième tour de table de 7 millions d'euros auprès des fonds d'investissements Banexi Ventures et CM-CIC. Une majorité de cet investissement relève d'une augmentation de capital, le reste ayant permis à des investisseurs historiques de sortir du capital. Le premier tour de table, réalisé en deux fois en 2000 et 2001 auprès de business angels principalement , avait permis de lever l'équivalent de 1,8 million d'euros.

Fondé en 2000 par Sandra Le Grand, passée par le département marketing de Coca-Cola, CanalCE n'affiche un résultat net positif que depuis 2006, pour un chiffre d'affaires de 15 millions d'euros. Cette plate-forme (d'achat-vente ou d'intermédiation selon les produits) compte 70 salariés et travaille avec 2.500 comités d'entreprise.

Les clients de CanalCE sont à la fois les CE et les salariés qu'elle touche à travers eux. Son modèle économique est basé sur l'abonnement que paient les CE ; des revenus complémentaires mais faibles proviennent des commissions touchées sur chaque achat effectué ensuite par un salarié.

Pour s'adresser à ces deux cibles, le prestataire propose 50.000 produits et services. "Nous sommes une grande boîte à outils, de l'assistance juridique à l'organisation d'évènements pour les CE, en passant par les chèques-cadeaux et les voyages pour les salariés", explique Sandra Le Grand. Avec son positionnement d'intermédiation très large, CanalCE a des concurrents parmi ses fournisseurs, et d'autres positionnés sur un secteur particulier (voyages, tickets de spectacles...).

La levée de fonds a trois objectifs. Tout d'abord, développer l'équipe commerciale et sa présence dans toute la France. Car la société ne se contente pas du Web pour convaincre clients et fournisseurs et compte déjà trois agences physiques. Ensuite, élargir sa cible aux TPE, qui n'ont pas d'obligations d'avoir un CE. Enfin, se doter d'outils CRM lui permettant de mieux suivre les comportements de ses clients, et ainsi pouvoir leur proposer des produits ciblés avec ses fournisseurs.

L'année 2007 sera donc celle des investissements pour CanalCE. Elle vise malgré tout une croissance de 40 à 50 % de son chiffre d'affaires. Une implantation européenne est étudiée pour 2008, en se consacrant d'abord aux pays européens francophones où ses fournisseurs sont aussi présents.

EDITO
EDITONOV12.jpg

EN PARTENARIAT AVEC
LE MOUVEMENT 100 JOURS
afficheS7mini.png

ACTUALITE
Site réalisé et hébergé par Xwiki - © Esprits d'Entreprises - 2007