serrage de main
Entreprise
 

Comment devenir vdi sans investissement et sans réunion ?

Professionnel de la vente, le vendeur à domicile indépendant (VDI) exerce son activité sur la base du démarchage de particuliers à domicile ou sur les lieux de travail. Il est souvent associé à des réunions entre amis où il est possible d’acquérir des produits. Vous pouvez exercer ce métier sans faire le moindre investissement et sans suivre des réunions. Dans la suite, nous vous donnons toutes les informations utiles pouvant vous permettre de devenir un vendeur à domicile indépendant sans investissement.

Quelle est la fonction du VDI ?

Raccourci de vendeur à domicile indépendant, le sigle VDI est un statut juridique particulier « assimilé-salarié ». La principale mission de ce professionnel du secteur du commerce est de conclure des contrats de vente. Pour ce fait, il ne travaille pas au sein d’un magasin, mais il se déplace plutôt au domicile de ses potentiels clients ou sur leur lieu de travail.

serrage de main

Étant un véritable animateur, le VDI effectue habituellement ses ventes devant un public et principalement au cours des réunions entre amis. Le vendeur à domicile indépendant doit avoir recours à des pratiques commerciales spécifiques pour programmer ce type de réunion et pour pouvoir réaliser des ventes.

Comment devenir vdi : les conditions et qualités requises

Pour exercer le métier de vdi sans payer de kit de démarrage, vous devez remplir quelques conditions. Celles-ci ne sont pas du tout contraignantes, car ni le niveau d’instruction ni l’expérience ne sont pris en compte. Vous n’avez qu’à respecter quelques prévisions légales et à avoir les compétences requises pour exercer une activité commerciale. 

Lisez aussi :  Chatbot : mode d'emploi pour en installer un

Être en conformité avec quelques dispositions légales

D’un point de vue légal, vous devez remplir quelques conditions précises avant de devenir un VDI (bonbon, parfum, bijoux, maquillage) sans investissement. D’abord, vous devez être âgé de plus de 18 ans. Ensuite, il est primordial que vous ayez le droit de gérer. De même, il est essentiel que vous ne fassiez pas l’objet d’une condamnation. Enfin, un VDI ne doit pas être déclaré en faillite personnelle.

Les études à faire pour devenir VDI

Vous n’êtes pas tenu d’avoir un diplôme spécifique pour devenir vendeur à domicile indépendant. Généralement, les entreprises qui proposent ce type d’emploi font des formations en interne. Certaines entreprises proposent le statut juridique de VDI mandataire. 

Dans ce genre de situation, vous travaillerez pour le compte de la société et bénéficierez d’une formation ainsi que d’un suivi approfondis. Ce statut juridique est celui qui vous permet d’exercer le métier sans investissement et sans réunion. Par contre, si vous officiez en tant qu’acheteur-vendeur, il est probable que la formation soit brève et que le suivi soit moins important.

Les qualités requises pour devenir VDI

Si vous comptez devenir par exemple un vdi bonbon, parfum, bijoux ou maquillage sans investissement ou un vdi dans un autre domaine, vous devez disposer d’une facilité à communiquer avec les autres. En plus de cela, il est essentiel que vous ayez une certaine confiance en vous pour pouvoir convaincre et faire preuve de persévérance. 

Aussi, le commercial en VDI doit être à l’écoute du besoin de ses clients pour pouvoir répondre à leurs attentes. De plus, ce professionnel de la vente doit être créatif et réactif afin de s’adapter à toutes les nouvelles situations qui se présenteront à lui.

Lisez aussi :  Pourquoi et comment organiser un repas de fin d'année en entreprise

La marche à suivre pour devenir vdi sans investissement et sans réunion

À ce niveau, il convient de notifier qu’une entreprise doit d’abord faire une offre d’emploi. Lorsque vous êtes intéressé par l’offre, vous pouvez vous rapprocher d’elle pour discuter des termes du contrat avant de passer à la signature.

Que vous ayez envie de devenir un vdi bijoux sans investissement ou un vdi maquillage sans investissement, vous devez signer un contrat de distribution avec une entreprise. Il peut être question d’un contrat de mandataire, de courtier ou d’acheteur-vendeur. Seuls les deux premiers types de contrats peuvent vous permettre de devenir un VDI sans investissement et sans réunion.

Un contrat de mandataire vous donne les pleins pouvoirs pour recevoir les commandes des clients en lieu et place de l’entreprise. Toutefois, aucun transfert de propriété sur les biens ne s’effectue. Dans ce cas, vous êtes payés par commissions calculées sur la base de votre chiffre d’affaires.

Par contre, dans le cadre d’un contrat de courtier, le vendeur à domicile indépendant reste un intermédiaire. Sa mission principale est de finaliser la vente. Le contrat de courtier est souvent associé à celui de mandataire.

En ce qui concerne le contrat d’acheteur-vendeur, comme mentionné plus haut, il ne vous donne pas la possibilité de devenir vdi sans investissement et sans réunion. Dans le cadre de ce contrat, vous serez amené à acheter les produits et à les revendre au client, au prix de votre choix. Bien que cette convention donne la possibilité de bénéficier d’une marge commerciale, elle représente un risque conséquent.

Articles sur le même sujet :

Ajouter un commentaire